Accueil Tribunes Lettre à un futur bachelier : bon courage, et surtout bonne chance